PYLOS

Chacun leur tour les joueurs placent une de leurs billes sur le plateau. Lorsqu’un carré de 4 billes de même couleur est réalisé, le joueur peut récupérer jusqu’à deux billes et les remettre dans sa réserve. Il est également possible de monter une de ses billes déjà présente sur le plateau sur un carré de billes. Le but du jeu est de placer une de ses billes sur le sommet de la pyramide.

Malgré les apparences, PYLOS n’est pas un jeu à enbut mais plutôt un jeu de blocage. En effet, l’objectif sera de faire en sorte que votre adversaire n’ai plus de billes dans sa réserve et donc plus aucun coup possible, vous laissant jouer vos derniers coups et ainsi occuper le sommet de la pyramide. On se concentrera donc à économiser et récupérer des billes. Mais attention à ne pas trop appliquer ce principe de manière systématique car la situation peut se retourner contre vous. Il faudra donc réfléchir et calculer chaque coup avec attention tout en surveillant le nombre de billes qu’il reste dans les réserves de chacun.

On se plaira à répéter les parties rapides et à essayer la variante « pour joueurs avertis » où il est possible de récupérer des billes par alignements en plus des carrés. Pylos est donc un excellent jeu d’appéritif sans alcool. Enfin … je vous le conseil si vous voulez bien joué …

Je possède une des premières éditions en plastique de belle facture. Pylos est édité depuis plusieurs années en version bois.

Edition : Gigamic 1994

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.