HIVE

HIVE est une sorte de jeu d’échecs dont les pièces hexagonales sont des insectes. Araignées, sauterelles, scarabées et fourmis se bataillent pour capturer la Reine, pièce majeure qu’il faut réussir à totalement entourer pour gagner la partie. Chaque insecte possédant une capacité de déplacement fidèle à la réalité.

La grande particularité de HIVE est qu’il n’y a pas de plateau. Les pièces peuvent être placées puis déplacées dans des cases hexagonales invisibles qu’il faudra bien visualiser et c’est l’obligation de toujours garder l’ensemble connecté qui fait l’aire de jeu, un peu à la manière des dominos. Ici pas de prises mais des blocages parfois provisoires, car une fois tout ce petit monde rentré en jeu le matériel manque à l’appel et il faut souvent faire des sacrifices de déblocage pour mener d’autres attaques ailleurs. Au cours d’une partie on constate alors un déplacement de l’ensemble du jeu sur la table. Une singularité remarquable.

De nombreuses éditions se sont succédé depuis la première. Celle que je possède avec les belles pièces en bakélite possède un petit sac rond qui permet de transporter le jeu sans emmener toute la boite. A noter également que d’autres pièces sont sorties en extensions : le moustique, la coccinelle et le cloporte.

 Simple et profond. Matériel agréable. Originalité du plateau invisible.

 Les parties peuvent être longues.

Edition : Huch and friends, gigamic 2005

This entry was posted in Ma ludothèque. Bookmark the permalink.

Comments are closed.